Partir a Nairobi au cœur de la nature sauvage

Partir a Nairobi au cœur de la nature sauvage

mai 4, 2018 Non Par Lily

Capitale moderne au cœur de la nature sauvage, Nairobi saura conquérir les voyageurs épris de nature, de liberté et d’Histoire. La métropole de plus de trois millions d’habitants fascine par son dynamisme et ses contrastes saisissants, avec un centre ville et son quartier d’affaires d’un côté et de l’autre le plus ancien parc du pays où évoluent toutes sortes d’animaux sauvages.

Le parc National de Nairobi « Kifaru Arc », abrite la plus grande population de rhinocéros noirs de la planète, mais aussi des reduncas, des hippopotames, des lions, des léopards, des hyènes, des élans, des buffles, des gnous bleus, des gazelles, des girafes, des zèbres, des phacochères, des autruches, …
Profitez se la visite du parc National de Nairobi pour faire un safari à bord d’un 4×4.

Quant aux éléphants, vous pourrez en voir dans l’orphelinat du David Sheldrick Wildlife Trust où les animaux orphelins ou victimes du braconnage sont soignés et remis en forme. Vous verrez des éléphanteaux gambader, téter leurs énormes biberons ou prendre des bains de boue.

Le Girafe Center se situe dans la banlieue de Langata, c’ est un parc d’élevage de girafes menacées d’extinction (les girafes Rothschild).  Vous pourrez les approcher grâce à une plateforme surélevée, les caresser et même les nourrir. C’est une expérience magique à ne pas manquer. Vous pouvez continuer votre visite en explorant les sentiers ornithologiques qui se trouvent juste en face du centre.

Le jardin Uhuru (Uhuru signifie « liberté » en swahili ) embellit la ville de Nairobi. Avec ses grands espaces vert, points d’eau et balades apaisantes , le parc botanique contraste extraordinairement avec l’effervescence du reste de la ville ; vous pourrez y faire une ballade à cheval, faire un tour de chameau ou embarquer sur l’étang.

A 90km de Nairobi, dans le parc national de Hell’s Gate, vous pourrez admirer de magnifiques paysages ou faire une randonnée pour rejoindre deux volcans éteints, Olkaria et Hobley’s. Mais le point majeur de ce parc est la Hell’s Gate Gorge avec ses falaises rouges, un lieu magique.

Si vous avez vu et aimé le film « Out of Africa », vous ne pourrez pas passer à côté du musée Karen Blixen, héroïne du film, qui, passionnée d’Afrique,  a vécu de nombreuses années à Nairobi et dont l’ancienne ferme vous en dira plus sur la vie de cette femme écrivaine.

Le Centre international de conférence Kenyatta est le plus haut édifice de Nairobi, c’est un lieu d’échange qui abrite également le Sénat national. Il est composé d’une galerie couverte, d’un amphithéâtre et d’une tour haute de 105 m d’où on a une vue panoramique sur la ville et le parc national.

Vous pourrez vous rendre au Maasai Market où vous découvrirez tout l’artisanat khényan, bijoux, vêtements, sculptures, statuettes, perles,…mais aussi au Bomasof Khénya, dans le quartier de Langata, un centre culturel où l’on retrouve des habitats traditionnels exposés, un parc avec de nombreuses activités pour les enfants, et où vous pourrez assister à une représentation de danse traditionnelle avec un groupe de 50 personnes qui se produisent quotidiennement.